vendredi 21 octobre 2011

RECHERCHE !


Bourraffes étonnantes, rayons subreptices, ombres salvatrices, chaleurs torrides et brèves, odeurs ténues et exquises, nuages qui bougent, fêtes de plein air aux mille vierges, tournois de badminton dans campagne anglaise, 
POUR RENOUVELLEMENT INTEGRAL DE LA COQUILLETTE.
Joignable à toute heure sur  sa Grosse Myrtille.
 

mercredi 19 octobre 2011

dimanche 16 octobre 2011

L'emmurement prismatique de l'ego.


Extrait de "Sexus", Henry Miller, p307, éd. Livre de Poche:

Dans un monde si assoifé d’amour, il n’est pas étonnnant qu’hommes et femmes se laissent aveugler par le scintillement charmeur des reflets de l’ego. Etonnez-vous, après cela, que l’on convoque le revolver en dernier ressort ; que les roues du métro , si elles broient le corps et le débitent en morceaux, n’arrivent pas à précipiter l’élixir d’amour, dans le prisme de l’égocentrisme, la victime sans défense se trouve emmurée par la lumière qu’elle réfracte. L’ego meurt, prisonnier de sa cage de verre…